Le trafic de données mobiles en hausse lors des festivals belges

Le trafic de données mobiles en hausse lors des festivals belges

Lundi 4 septembre 2017-- Aujourd'hui,  BASE a communiqué les chiffres relatifs à l’utilisation de données mobiles lors des festivals d’été de cette année. Une fois de plus, il a été prouvé que les données mobiles connaissent une progression continue significative. Constatation étonnante : la suppression des frais de roaming a eu pour conséquence une hausse des appels par rapport à l’an dernier.

Les graphiques suivants démontrent les tendances relatives au trafic de données, de SMS et d’appels lors des cinq plus grands festivals de Belgique au cours des trois dernières années. La tendance est clairement à la hausse pour les données mobiles. Le trafic le plus important de données (13,62 TB) enregistré cette année – tout comme l’année dernière — est celui de Tomorrowland. Pukkelpop était à nouveau le festival où le nombre de SMS envoyés et reçus était le plus important : environ 950 000, soit en moyenne 3 par festivalier. À Werchter et Tomorrowland, la moyenne était de 1 SMS par personne. En 2015[AE1] , le double avait été envoyé.

Alors que les appels ont enregistré un net recul l’année passée, aujourd’hui ils semblent avoir repris de plus belle. Cette année, les appels ont été nombreux lors de tous les grands festivals, parfois même davantage qu’en 2015. Cela s’explique principalement par la suppression des frais de roaming, permettant aux étrangers qui ont visité les festivals belges d’effectuer plus d’appels téléphoniques courts. Pour chaque festivalier présent aux trois plus grands festivals, un appel d’environ 2 minutes a été passé. 


Download

Download

Download