BASE lance le premier abonnement qui s’adapte automatiquement aux clients

Bruxelles – Mardi 12 septembre 2017. Combien de clients utilisent chaque mois le nombre exact de minutes d’appels et le volume de data prévus dans leur abonnement mobile ? Une infime minorité : entre les dépassements de forfait et les minutes ou data gaspillés, il est impossible de trouver aujourd’hui un abonnement qui colle parfaitement au profil de 11 millions de consommateurs belges. Pour mettre fin à la frustration que cela peut occasionner, BASE lance ce 13 septembre une offre qui s’adapte à chaque client : les minutes d’appel sont automatiquement converties en data mobile, et inversement, selon les besoins de l’utilisateur. Quant au montant qui n’aurait pas été utilisé, il est tout simplement reporté au mois suivant. Autrement dit, plus rien n’est perdu, l’utilisateur peut tirer profit au maximum de ce qui lui est offert dans son abonnement.

BASE a analysé ce que veulent réellement les consommateurs mobiles belges aujourd’hui et est arrivée au constat suivant : les consommateurs veulent un offre qui corresponde à leurs besoins réels et sont lassés de devoir rechercher l’abonnement le mieux adapté à leur profil d’utilisation. Ils ne veulent plus payer pour ce qu’ils n’utilisent pas et en ont marre des mauvaises surprises de fin de mois. Et à juste titre : l’analyse de BASE révèle ainsi que moins d’un pourcent des clients ont une consommation parfaitement adaptée au plan tarifaire choisi : soit ils le dépassent, soit ils gaspillent.

A titre d’exemple, chaque mois, environ 13% des clients[1] dépassent leur forfait. Et lorsque cela se produit, l’immense majorité des clients freine alors son utilisation pour coller à son abonnement. Alors que c’est l’inverse qui devrait se produire. De plus, 95% des clients qui dépassent leur forfait n’ont pas épuisé la totalité des minutes ou datas disponibles dans leur abonnement. En outre, la consommation mobile d’un client évolue d’un mois à l’autre : on privilégie parfois la voix, parfois le data. 

BASE a dès lors décidé de révolutionner les choses. L’utilisateur ne doit plus faire des efforts pour s’adapter à son abonnement puisque son abonnement va suivre son utilisation réelle et s’adapter automatiquement à lui.  Les minutes d’appel sont automatiquement transformées en data ou inversement sans que le client ne doive faire quoi que ce soit. Et si le client n’utilise pas tout le potentiel de son abonnement, le solde est tout simplement reporté au mois suivant, histoire d’éviter tout gaspillage. Plus rien n’est perdu. 

Il n’empêche, un dépassement de forfait reste possible. D’où cet ultime choix : plus question de surfacturer les minutes d’appel ou volumes de data mobile en trop, comme c’est le cas aujourd’hui. Avec la nouvelle offre, le prix par giga ou par minute supplémentaire sera le même dans ou hors forfait, afin d’éviter les mauvaises surprises.

Quant aux appels de BASE à BASE et aux SMS ils restent, comme aujourd’hui, illimités.

“ C’est une première sur le marché belge et notre mot d’ordre devient la flexibilité : nous nous adaptons à la situation réelle du marché, avec des clients qui sont tous différents et dont le profil d’utilisation évolue au cours du temps. Et quelle que soit cette évolution à l’avenir, notre offre y restera parfaitement adaptée” explique Magali Dumoulin, responsable du marketing de BASE.

Cette nouvelle offre sera lancée ce mercredi 13 septembre et est ouverte à tous. Elle reste basée sur les tarifs actuels (15, 25, 35 & 45 eur) et remplace l’éventail des offres actuellement proposées. Pour les clients BASE, il est possible de l’activer très facilement en quelques clics (via leur espace client sur le site www.BASE.be ou l’application totalement renouvelée My BASE) ou en se rendant dans un BASE shop.

Pour plus d’infos : www.BASE.be 

    

[1] Les chiffres indiqués dans ce paragraphe sont basés sur l’abonnement BASE 25 qui est le plus répandu.

BASE lance le premier abonnement qui s'adapte automatiquement aux clients