Selon les mesures officielles, Telenet a le réseau mobile le plus rapide

Selon les mesures officielles, Telenet a le réseau mobile le plus rapide

Telenet, qui a racheté BASE Company en 2016, a non seulement le réseau fixe le plus rapide de Belgique mais également le réseau mobile le plus rapide. Cela ressort tant des derniers résultats des tests de Test-Achats, que d’un tout nouveau rapport de l’IBPT, le régulateur des télécommunications. Pour la première fois, outre la publication des cartes de couverture, l’IBPT a effectué des tests à bord d’un véhicule pour évaluer la qualité du réseau et des communications du point de vue des utilisateurs, en comparant les résultats obtenus pour les différents opérateurs. Les bons résultats de Telenet montrent que les importants investissements effectués par l’opérateur au cours de ces dernières années sont payants.

Équipées d’un coffre de toit rempli d’appareillages techniques et de plusieurs smartphones, deux voitures ont parcouru le pays en septembre dernier pour évaluer l’expérience des consommateurs belges en matière de téléphonie et d’internet mobile. Elles ont traversé des dizaines de grandes villes ainsi que des zones rurales et ont emprunté des autoroutes, partout en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles. Au total, les voitures ont parcouru 12.000 km en 250 heures. Les experts ont mené 8.000 conversations téléphoniques et effectué quelque 60.000 tests de données par réseau. Pour garantir la fiabilité des tests, les zones analysées n’ont pas été communiquées à l’avance aux opérateurs.

A quelle vitesse surfons-nous ?

L’un des paramètres de l’IBPT pour connaître la qualité de notre réseau est la vitesse moyenne de traitement qui révèle la capacité du réseau en termes de débit, exprimée en mégabits par seconde (Mbps). En d’autres mots: plus ce chiffre est élevé, plus la vitesse de surf est importante et meilleure est l’expérience pour l’utilisateur. Il ressort des tests effectués à bord des véhicules que Telenet a le réseau mobile le plus rapide de notre pays ; avec ses 93 Mbps et ses 22 Mbps, Telenet jouit des débits moyens de téléchargement (download) les plus rapides (Proximus 74 Mbps, Orange 58 Mbps) ainsi que de la vitesse de chargement (upload) la plus élevée (Proximus 20,2 Mbps, Orange 18,9 Mbps).

Test-Achats est d’ailleurs aussi arrivé à la même conclusion via une toute autre méthodologie. L’association de consommateurs utilise depuis un petit temps l’application BeCover+, qui permet aux utilisateurs d’effectuer des tests avec leur propre smartphone sur les différents réseaux. Ainsi en octobre, novembre et décembre pas moins de 2.082 mesures ont été effectuées par 908 consommateurs. Ces résultats montrent à leur tour que Telenet mène la danse en ce qui concerne la vitesse de téléchargement et de chargement, le temps d’attente lorsqu’une personne surfe sur l’Internet, et le visionnage de vidéos sur Youtube. En comparaison avec le troisième trimestre, une amélioration de pas moins de 24% est par ailleurs constatée.

Telenet atteint dans les résultats des tests de Test-Achats une vitesse de téléchargement moyenne de 37,2 mégabits par seconde (Mbps) (Proximus 33,9 Mbps, Orange 25,2 Mbps). Pour sa vitesse de chargement, Telenet remporte aussi la première place avec une vitesse de chargement de 11,2 Mbps (Proximus 10,5 Mbps, Orange 9,5 Mbps). Pas moins de 92% des sites web ont pu être chargés en moins de cinq secondes sur le réseau Telenet. Les différences entre les vitesses mesurées par l’IBPT et celles obtenues via l’application de Test-Achats peuvent s’expliquer par le fait qu’avec BeCover+ des tests ont aussi été effectués sur le réseau 3G, et que les mesures de l’IBPT ont uniquement été réalisées au moyen d’un modèle de smartphone permettant d’atteindre des vitesses très élevées.

À qui ai-je l’honneur ?

A l’inverse de Test-Achats, l’IBPT a également analysé la qualité et l’expérience des communications téléphoniques dans notre pays, comme le nombre de conversations menées avec succès du début à la fin. Et c’est sur le réseau Telenet que les conversations téléphoniques risquent le moins d’être interrompues. Par ailleurs, Telenet continue de travailler à l’amélioration de la qualité sonore des appels, à savoir la voix HD, et a réalisé les investissements nécessaires pour pouvoir introduire la qualité HD encore cette année.

Story image

Les bons résultats obtenus par Telenet dans le cadre des tests menés par l’IBPT et Test-Achats viennent récompenser tous les efforts ainsi que les investissements considérables réalisés au cours des dernières années. Depuis le rachat de BASE en 2016, Telenet a continué à développer significativement son réseau mobile en investissant plus de 250 millions d’euros. Les 2.800 sites existants ont été modernisés au moyen des équipements et antennes dernier-cri. Vu que l’ancien réseau de BASE se composait principalement de liaisons par faisceaux hertziens, celles-ci ont été remplacées par le réseau de fibre de Telenet lorsque cela s’avérait nécessaire pour offrir une plus grande capacité. L’avantage, également, est que les mauvaises conditions météo peuvent dorénavant moins perturber le bon fonctionnement du réseau.

Telenet investit beaucoup dans la couverture de la 3G, 4G et 4,5G. Ainsi, au cours de ces trois dernières années, l’entreprise a placé 400 nouvelles antennes, et, d’ici 2021, elle prévoit d’en placer 600 supplémentaires. Ces efforts apparaissent clairement sur les nouvelles cartes de couverture publiées par l’IBPT. En ce qui concerne la 4G, Telenet est au même niveau que la concurrence pour la couverture en extérieur. A l’intérieur des bâtiments, elle peut encore s’améliorer, mais grâce aux investissements qui se poursuivent, Telenet est convaincue de pouvoir rapidement atteindre un niveau au minimum équivalent à la concurrence. Enfin, l’entreprise de télécommunications place régulièrement des antennes supplémentaires sur des sites temporaires, lors d’évènements comme Rock Werchter et Tomorrowland, pour pouvoir faire face aux pics d’utilisation.

La consommation de données explose

Le réseau mobile va encore gagner en importance au cours des prochaines années. Selon des propres chiffres, Telenet constate que la consommation de données mobiles augmente à peu près de 50% chaque année. Selon une étude de Cisco, cette augmentation va se poursuivre de manière exponentielle. Les fabricants et les vendeurs d’équipements de réseau ont estimé que près de 78% de l’ensemble des flux de données mobiles seront des vidéos en 2021.Les consommateurs veulent bénéficier d’une couverture optimale, d’un réseau rapide et performant ainsi que de données mobiles suffisantes. Le rapport de l’IBPT prouve noir sur blanc que les réseaux mobiles actuels en Belgique sont d’excellente qualité, avec toutefois quelques écarts ici et là. La question est de savoir si un quatrième opérateur mobile dans notre pays pourra atteindre ce niveau de qualité tout en assurant sa viabilité. Les projets et la réglementation en la matière ne simplifient pas la vie des opérateurs, ni leurs investissements dans les réseaux. Telenet a d’ores et déjà pour ambition de garder une longueur d’avance dans le monde du numérique, pour que ses clients puissent toujours bénéficier de réseaux mobile et fixe rapides et fiables.

Vous trouverez le rapport complet de l’IBPT et Test Achats ici :

A propos de Telenet Group SA

Innover dans l’intérêt du client, tel est l’ADN de BASE. Nous sommes constamment à l’écoute de nos clients et n’hésitons pas à remettre en question les pratiques et habitudes du marché belge de la téléphonie mobile. C’est la raison pour laquelle BASE veut améliorer la vie des consommateurs en leur permettent de profiter à 100% de leur abonnement grâce à des principes innovants. Chez BASE, le client peut compter sur des abonnements flexibles, un réseau performant et un service parfait. 

Ici vous trouverez le newsroom de Telenet : press.telenet.be

Telenet Group SA
Rue Neerveld 107
1200 Bruxelles